Ben et la chimie

9 juillet 2021 | Chimie, Cours, Instruction en Famille, On a testé... | 2 commentaires

Benjamin adore les sciences : il ne rate aucune vidéo d’Experiment boys, e-penser, braingames…

Il retient un nombre incroyable de faits scientifiques, plus ou moins intéressants à mon goût… Mais je suis sa mère, je me dois d’être attentive, et d’acquiescer au bon moment ! Quelquefois, c’est overwhelming, dégoulinant ou carrément étourdissant ! J’estime qu’il vaut mieux qu’il connaisse le nombre d’électrons sur la couche externe du soufre plutôt que le nom des 350 Pokémons. D’ailleurs est-ce que les Pokémons possèdent une masse molaire ou des molaires incisives ?

Pour combler (mais est-ce possible ?) son besoin de manipuler, construire, fabriquer, tester, expérimenter :

  • nous recevons chaque mois une box Kiwico. Tout en anglais, ces box couvrent deux besoins : l’apprentissage d’une langue étrangère et la technologie.
  • pour la physique et la SVT, je cherche encore : si vous avez des pistes, je suis preneuse 😊 !
  • en informatique, électronique et robotique, nous utilisons des kits Arduino.

En chimie, depuis quelques temps déjà, nous étions bloqués par la législation française : on trouve sur le Net des tonnes d’expériences mais, en tant que particulier, il est quasiment impossible de se procurer des ingrédients chimiques pour les réaliser.

Pourtant, explosion de joie ! Abracadabra, nous avons dégoté une potion magique pour y remédier ! Nous avons opté pour une solution alternative et vraiment détonante !

Depuis 6 mois, Ben est abonné à MEL Chemistry. Cette box mensuelle entièrement traduite en français contient tous les composés chimiques nécessaires à la réalisation de deux ou trois expériences.

Le premier contact n’a pas été très concluant. L’expérience initiale fut totalement ratée. Il fallait manipuler précautionneusement des piles électriques et de l’eau. Mais mon Benjamin très enthousiaste, sautant d’excitation 😊, a fait trembler la table, et l’eau s’est répandue sur les batteries !

Depuis, il saute toujours de joie…mais, précautions scientifiques obligent, loin de la table ! Toutes les expériences (6 boites pour le moment sur un total de 24) ont été un véritable succès. Benjamin prend ses expériences en photo. Si vous connaissez un support ludique d’apprentissage de l’art de la photographie…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

La première boite est accompagnée d’un énorme kit de matériel divers, et d’une visionneuse cardboard à fabriquer pour apprécier les leçons interactives en réalité virtuelle (VR).

 

 

Les livrets d’expérience décrivent les étapes pas à pas, puis donnent de la notion étudiée, une explication claire et accessible aux plus jeunes.

 

 

Toutes ces expériences trouvent naturellement leur place dans notre apprentissage de la chimie. En parallèle des grimoires des éléments chimiques et de la chimie organique, Ben a enfin le plaisir de surprendre les ions s’accrochant les uns aux autres, de comparer la taille des molécules ou d’observer le comportement des métaux. Pour l’instant, nous n’avons pas abordé la masse molaire ni les dents de Pikachu !

Si vous avez apprécié le cours des éléments chimiques, ou envisagez de le suivre, que vous n’avez pas accès à un laboratoire fourni digne du CNRS et que vous souhaitez prolonger les expériences proposées dans le grimoire, je vous conseille MEL Chemistry 😊 ! Nous l’avons définitivement et amoureusement adopté !

Si vous êtes intéressé par Mel Chemistry, merci de suivre ce lien d’affiliation : Carpediem-education recevra un petit coup de pouce financier qui nous permettra de continuer à vous proposer des supports pédagogiques intelligents, de qualité supérieure, gratuits ou à petits prix !

Une petite vidéo pour conclure. Benjamin m’expliquait le déroulé de son expérience.

 

Laissez-nous un commentaire 🙂 !

2 Commentaires

  1. Mathilde

    Merci pour ce retour. Le prix me freine un peu. Si je saute le pas je suivrai votre lien d’affiliation, promis 😉

    Réponse
    • Axelle Rousse

      C’est vrai que le tarif peut représenter un frein. Mais Ben y prend tellement de plaisir que l’abonnement est bien amorti ! Tout dépend donc de l’intérêt que vos enfants portent à la chimie. Merci en tout cas de penser à nous si vous sautez le pas !

      Réponse

Laisser un commentaire

Pin It on Pinterest

Share This