En avant la musique….oups l’éducation musicale

6 juin 2020 | Musique, Pédagogie, Témoignages | 0 commentaires

A lire en mettant du son !

Si vous avez déjà utilisé un de nos lapbooks ou même simplement consulté notre catalogue, vous avez dû vous rendre compte que nous accordons à l’éducation musicale une grande place.

Quand, à 4 mains nous jouons du piano, rédigeons un lapbook sur les « Océans » ou le « Soleil », et que je suis chargée (avec grand plaisir !!!)  de traiter les pages concernant l’art et la musique, Isableue fait souvent les gros yeux (à peine, et puis, ils sont bleus !!).

Mais finalement, elle doit se résoudre (avec grand plaisir !!!) à me laisser grappiller quelques pages, lorsque je luis dis «  ah, tiens, ne faudrait-il pas évoquer le « Cantique du soleil », pour violoncelle, chœur de chambre et percussions  de Sofia GOUBAÏDOULINA, et puis aussi le Quatuor à cordes « Lever de soleil »  de Joseph Haydn  dans notre lapbook sur le soleil ? Ou bien encore quand je lui annonce « Et si on créait un notebook pour apprendre l’Histoire en chansons ou la grammaire en chantant ?  Et puis peut-on raisonnablement dans ce nouveau lapbook en préparation sur MLK, ne pas évoquer les racines de la musique afro-américaine par une dizaine cinquantaine centaine (ça suffira ?) de pages ultra hyper interactives et agréables aux oreilles ?

Nous sommes comme Friedrich Nietzsche…euh, nos chevilles vont bien, rassurez-vous ! Nous sommes au diapason avec lui lorsque il affirme :

« Sans la musique, la vie serait une erreur. » Friedrich Nietzsche

Nous pensons que la musique n’est pas une option. Il est bon qu’elle soit incluse autant que faire se peut dans les apprentissages des petits iefeurs et plus généralement dans la vie de tous les jeunes enfants qu’ils aient ou non des aptitudes pour cet art.

Et pourquoi ?

Parce que l’éducation musicale c’est bon pour le physique !

Dès la naissance, la musique participe à l’éveil des sens du nourrisson. Un enfant qui joue d’un instrument, qui suit un cours d’éducation musicale ou qui chante, aura une bonne prise de conscience de son corps. Les enfants se développent physiquement par le mouvement, et la musique est essentiellement un mouvement. Les physiothérapeutes nous disent que la répétition des mouvements est importante pour le développement du cerveau et de la motricité. Le rythme, le tempo et les différents types de sonorités soutiennent une croissance harmonieuse.

Je me souviens d’une aventure qui nous est arrivée. Ma fille qui pratique la musique depuis ses 5 ans, avait fait un stage de tir. Les animateurs furent tout étonnés de sa maîtrise et de sa capacité à rester calme. Alors qu’elle n’avait que 12 ou 13 ans, elle leur assura que cela venait de son habitude des auditions et autres examens. Elle savait gérer son stress parce qu’elle avait dû souvent jouer en public ou même devant ses professeurs.

En écoutant régulièrement de la musique, en dansant et se balançant (au rythme de Pierre et le Loup ?), l’oreille interne se développe et apporte une prise de conscience de l’équilibre.  Pour les plus jeunes, l’internalisation d’un rythme régulier les aidera à améliorer leur coordination et leur capacité à marcher régulièrement.

Nous savons tous à quel point les jeunes enfants sont perspicaces. Ils remarquent tout petit changement dans leur environnement. Lorsque les enfants sont exposés à la musique et à sa merveilleuse diversité, ils apprennent à être des auditeurs actifs. Cela les aide à distinguer les différents types de sons – aigus et graves, forts et doux – et ce type de discrimination sonore stimule les premières bases de l’enfant pour l’apprentissage de la variété des sons du langage. Des études ont montré que les enfants qui sont exposés à la musique dès leur plus jeune âge développent généralement plus facilement leurs compétences linguistiques.

L’éducation musicale apprendra à l’enfant

  • 🎵 À maîtriser sa respiration
  • 🎵Mais aussi à acquérir une bonne posture.
  • 🎵A Développer sa motricité fine
  • 🎵Augmentera son indépendance des mains et même parfois des doigts !
  • 🎵Facilitera l’apprentissage des langues

Parce que la musique ça rend intelligent !

Plusieurs études réalisées par des neurobiologistes et neuropsychologues ont démontré que la musique faisait du bien au cerveau ! Les cerveaux des apprentis musiciens sont soumis à des stimuli qui favorisent les connexions entre les hémisphères et développent tout un tas de compétences utiles dans tous les domaines.

Les pays où la musique est vraiment enseignée dès les plus petites classes et depuis longtemps, par le chant choral ou la pratique instrumentale comptent sans doute les meilleurs élèves. C’est le cas notamment de la Hongrie (méthode Kodály), du Japon et des Pays-Bas.

Même si en IEF, on ne cherche pas à faire des élèves brillants, permettre à nos enfants d’avoir une bonne culture musique peut constituer pour eux un bon bagage.

Il est également prouvé que la participation à la musique augmente la capacité d’une personne à penser de manière abstraite, ce qui serait utile en mathématiques et en sciences. Comme nous l’avons déjà vu, elle contribue également au développement du langage.  Enfin, parce que la musique est à la fois rationnelle et abstraite, la musique aide à faire le lien entre les côtés gauche et droit du cerveau.

On pourrait même traiter la dyslexie avec la musique !

« La découverte de la relativité restreinte m’est arrivée par intuition, et la musique était la force motrice derrière cette intuition. Ma découverte est le résultat de la perception musicale. » Albert Einstein.

Quelles sont les compétences développées par l’éducation musicale ?

  • 🎵Mémorisation
  • 🎵Concentration
  • 🎵Attention
  • 🎵Synchronisation corporelle
  • 🎵Maîtrise des émotions et du langage
  • 🎵Persévérance et patience

Compétences qui seront appréciés lors des études supérieures !

La musique c’est « socialisant »

« La musique double la vie. » Sully Prudhomme

Faire participer les enfants à des groupes musicaux tels que des chorales, des classes de musique, des ensembles ou des orchestres leur fournit également de merveilleux outils pour leur développement social.

Compétences “sociales” acquises par l’éducation musicale :

  • 🎵Le travail d’équipe
  • 🎵L’humilité
  • 🎵La capacité à bien interagir avec les autres.
  • 🎵Le partage
  • 🎵Le vivre-ensemble

L’éducation musicale, c’est chouette pour le développement émotionnel

La musique est un outil pour nous aider à exprimer nos émotions justes. La musique est un langage supplémentaire pour exprimer ses sentiments.

La musique fournit un langage pour une expression juste de l’émotion, et une bonne musique éduque réellement nos émotions afin qu’elles se développent jusqu’à la maturité.

« La vie est comme un instrument de musique ; il faut la tendre et la relâcher, pour la rendre agréable. » Démophile

L’éducation musicale ouvre l’horizon

En écoutant de la musique, l’enfant est amené à découvrir d’autres cultures. C’est peut-être l’art qui est le plus capable de dépasser les frontières et les langues. Preuve en est, le métissage existant dans tous les styles de musique.

«Une fois que j’ai compris Bach, j’ai voulu être pianiste de concert. C’est grâce à Bach que j’ai consacré ma vie à la musique et c’est lui qui m’a fait découvrir son monde.» Nina Simone

Pour aller plus loin : découvrez tous nos supports musicaux  

Et Bravo à Mozart pour son Concerto !

Laissez-nous un commentaire 🙂 !

0 commentaires

Laisser un commentaire

Pin It on Pinterest

Share This