Dans la grande famille Carpe Diem, je voudrais…

21 avril 2020 | Histoire de l'Association, Instruction en Famille, Témoignages | 0 commentaires

Chez Carpe Diem, les neurones travaillent à plein régime, jour et nuit. Des projets fusent, à toute heure, des idées nous empêchent de dormir, et quand un dossier nous tient à cœur, on abandonne tous les autres pour s’y perdre !

Puisque nous sommes géographiquement éloignés, nous partageons nos travaux sur Dropbox et discutons à travers Slack (hum…avec 5 canaux différents, car comme vous le verrez plus loin Isableue aime les discussions en ordre). Il n’est pas rare de se lever à 7h30 et d’avoir plus de 50 messages non lus sur (en vrac – ah ! Il faut aussi que je vous parle du vrac d’Axelle !) :

  • un nouveau projet sur les anémones de mer (ça va intéresser des gens, ça ?) qui vient s’ajouter à la liste des 173 à faire,
  • des photos d’Aurélie sur l’utilisation de son dernier JEC en classe maternelle, qu’il va falloir publier sur le site
  • une proposition : et si on créait un nouveau type de support, tu vois, un truc pluridisciplinaire qui serait aussi multiniveaux et hyper méga sympa et collant au socle commun ? …
  • une remontée de coquille : dans le Hérisson (créé en 2011), il manque une virgule page 12, phrase 3.

On en parle donc, de nos manies :

Isaplume, c’est l’Historienne de l’Art de la bande. Elle écrit, beaucoup.

Isableue, c’est la (trop ? fatigante ?) cartésienne : elle range, classe, nettoie, supprime, renomme perpétuellement. Non mais, sérieusement, qui s’amuse à retravailler les 130 fiches produits du site Internet tous les 3 mois ?! Epuisante !

Axelle, elle, crée des vracs. Quand elle ne sait pas où mettre ses fichiers pleins d’idées bouillonnantes, elle crée un dossier « vrac ». On a alors des « vrac Musique » ou un « vrac MLK » (devinez à quoi correspond cet acronyme – Axelle travaille actuellement sur un lapbook pour ce personnage historique). Bref, c’est une merveilleuse artiste 😉 !

Déjà, ça doit vous mettre la puce à l’oreille, ces deux manies qui semblent plus opposées que complémentaires…

Ellen écrit, écrit, écrit, puis dessine, dessine, dessine, crée, crée, crée et vidéote (si, ça existe !). Inarrêtable, tellement passionnée qu’elle en dit toujours plus… et que nous peinons à traduire ses propos 😊. On a deux trains de retard, mais on s’accroche ! Donc, dans les projets Ellen, il nous reste à traduire : Botanique, Le corps humain (4 modules d’environ 24 chapitres chacun avec des vidéos de plus de 3 heures pour chaque module…) et des tonnes de jeux gratuits. Une autre artiste ! Finalement, aussi épuisante que la cartésienne, rien qu’à suivre toutes ses activités.

Aurélie, elle, jongle avec les chiffres. Marketing, KPI, statistiques… elle prédit l’avenir d’un dossier dans ses tableaux comme dans une boule de cristal. Magique ! Elle assure aussi la partie traduction avec l’Education Nationale, en classant les produits selon le vocabulaire officiel. En cela, elle se rapproche de la cartésienne. Mais s‘en éloigne rapidement en divergeant vers les sciences « dites » molles (surtout celles qu’on n’apprend pas à l’école mais dans des branches obscures de la fac) et les arts 😉 !

Notre Webmaster, Corentin, laisse toujours passer quelques jours avant de répondre aux demandes des unes et des autres en courbant le dos, priant pour devenir invisible. « Peut-être vont-elles oublier ce qu’elles m’ont demandé il y a trois jours ? » se dit-il. Oui, ça arrive, mais c’est excessivement rare ! Donc, Corentin s’y attelle avec efficacité, en ronchonnant parfois (qui a dit souvent ?). Pas facile pour un webmaster aussi doué et rigoureux que lui de suivre les pérégrinations intellectuelles, artistiques, « maniaques » et « vraceuses » de toutes ces dames inventives !

Et puis, il y a tous les autres impliqués chez Carpe Diem :

Les enfants-cobayes de toutes et tous, qui commandent (que dis-je, réclament à grands cris), réalisent, critiquent les supports créés plus qu’un peu pour eux. Il y a Solveig, l’une des filles artiste, accro aux lapbooks, qui dessine (notamment pour Pierre et le loup), le papa d’Axelle qui a participé aux illustrations du dernier lapbook sur les océans, le mari d’Axelle pour les illustrations du futur MLK et le plus ancien Statue de la Liberté. Il y a Sylvain le mari d’Aurélie et le frère d’Isableue qui explique que non on ne peut pas écrire ça sur la musique, c’est pas comme ça que ça fonctionne !

 

Quand je vous dis que Carpe Diem, c’est une grande famille !!

Laissez-nous un commentaire 🙂 !

0 commentaires

Laisser un commentaire

Pin It on Pinterest

Share This