Utiliser nos supports…autrement

3 janvier 2022 | Fait maison, On a testé..., Organisation, Témoignages | 0 commentaires

Si nos supports sont vendus clé en main, il n’en demeure pas moins que vous avez toutes latitudes pour vous les approprier, les personnaliser et varier leur présentation !

Le lapbook se transforme en cahier/classeur : On imprime le texte sur des pages au recto, et on y colle l’activité correspondante au verso (le cas échéant). 

Pour les textes plus longs, on intercale les activités entre deux chapitres. 

Le carnet devient cahier : Le carnet se présente la plupart du temps dans un porte-vue ou un classeur. Mais on peut aussi l’imaginer sous forme de cahier. Ainsi, chaque fiche est collée sur la page de gauche, tandis que la page de droite est réservée aux illustrations ou photos qui se rapportent à la fiche. 

Ce cahier est ensuite finalisé avec une page de garde et une couverture adéquates. 

 

Le notebook devient livre : les notebooks, composés d’une centaine de fiches organisées dans un classeur peuvent aussi être reliées en fin de réalisation. On peut imprimer les fiches recto-verso pour économiser le papier, mais aussi décider de n’imprimer qu’un seul côté afin de réunir deux fiches pour en faire une enveloppe. On pourra y glisser une photo, une carte, un document facsimile, une poésie ou une carte heuristique… 

Les dos des fiches peuvent aussi permettre de coller des images, des textes ou d’écrire des compléments d’information sur le sujet. 

Le p’tit écran devient mallette-atelier de jeux : 

Pourquoi ne pas proposer des ateliers à thème à vos enfants/élèves en utilisant nos divers jeux prêts à l’emploi. Quoi de mieux que d’apprendre en jouant avec ses copains ou camarades ! 

Le lapbook comme support d’exposé  

Votre collégien doit faire un exposé sur Martin Luther King, les Celtes ou les Océans ?  Il obtiendra un certain succès en présentant ses recherches et son travail dans un lapbook ! 

Le notebook et le lapbook comme “trace écrite” pour un contrôle d’IEF 

Dans notre rapport d’IEF, nous n’omettons pas de lister les différents notebooks et lapbooks réalisés par nos enfants. Lors du jour J, ils sont assez fiers de pouvoir montrer leurs réalisations. L’accueil des IA et conseillers pédagogiques a toujours été positif. Certains ont même proposé de diffuser ce mode d’apprentissages auprès de leur pairs.   

Le lapbook comme “travail universitaire” 

Il est arrivé plusieurs fois à nos enfants de réaliser un lapbook comme support de devoir pour l’un de leurs modules universitaires. L’originalité a payé et la présentation a été plébiscitée par les professeurs.

 Lire : Des lapbooks de mère en fille 1 et 2

 

Laissez-nous un commentaire 🙂 !

0 commentaires

Laisser un commentaire

Pin It on Pinterest

Share This